Webmarketing : quelles spécificités ?

les bases du webmarketing - définitions et spécificités

Le webmarketing, qu’est-ce que c’est  exactement ?

Il a le vent en poupe depuis quelques années. Et c’est bien normal quand on voit la vitesse de développement des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication »).

Il y a une idée assez répandue, mais fausse, que le webmarketing est une histoire de réseaux sociaux et de « faire le buzz ». Il m’est arrivé de parler avec des clients potentiels qui ne me parlaient que de Facebook ou Instagram !

Le concept de webmarketing reste donc assez flou dans l’esprit de beaucoup de personnes.

Pourtant, la définition du webmarketing est relativement simple à appréhender : il s’agit d’appliquer et adapter les techniques du marketing dit « classique » aux spécificités du Web, c’est-à-dire, en prenant en compte les usages, les spécificités propres à l’Internet, les nouveaux supports,…

Quelles sont les particularités du webmarketing ?

Le webmarketing utilise les outils du mix marketing traditionnel, nos fameux 4P mais pas seulement !

Il faut y ajouter deux dimensions : le dialogue et la DATA (ou données en français).

Le dialogue car avec nos nouvelles technologies vous avez un contact direct avec vos prospects et vos clients. Non seulement, via les médias sociaux (blog, commentaires, Facebook, etc.) mais aussi via les moyens des moyens de communication comme l’email, les newsletters, les SMS, etc.

Instaurer le dialogue avec eux, c’est à la fois mieux les connaître mais aussi améliorer votre visibilité et votre notoriété.

Le multiplication de tous ces nouveaux outils, vous permet donc également de mieux connaître vos clients/prospects grâce aux données recueillies. Ces data peuvent provenir de votre site Internet, de votre blog, de votre compte Pinterest, etc.

4P + 2D = de nouveaux enjeux et plus de technicité !

Le webmarketing est « immatériel ».

Les traditionnels panneaux publicitaires sont devenus des encarts et des bannières web. L’affichage de publicités ciblées et de sondage en ligne est la transposition du démarchage téléphonique. Les pages et groupes Facebook sont les nouveaux SAV (Services Après-Vente). Fini le courrier papier (ou presque) et bonjour les e-mails.

Bref, il semble plus facile et rapide de se rapprocher des clients et de communiquer avec eux.

Il est également un marketing direct et en temps réel :

  • Les messages publicitaires sont ciblés et surtout personnalisés immédiatement : combien de fois avez-vous remarqué les publicités sur Internet qui vous proposent une paire de chaussure après avoir visité un site de vente en ligne de…vêtements & chaussures ?
  • Les retours clients sont plus rapides et en lien direct avec l’entreprise.
  • La notoriété peut s’accroître rapidement (et se défaire tout aussi vite aussi!)

 

On a donc un webmarketing qui évolue sans cesse.

Non seulement parce que les NTIC évoluent constamment mais aussi parce ces changements « technologiques » impliquent des changements de comportement chez les utilisateurs. On ne cherche plus avec le moteur de recherches Google de la même manière qu’en 2007. L’utilisation des smartphones a également changé en à peine une décennie.

De même, la manière de s’adresse aux cibles a évolué. Traditionnellement, les entreprises avaient pour habitude d’inonder de publicités les gens. C’était le temps des fleurs de la communication de masse.

Ce temps est maintenant révolu et l’heure est à l’inbound marketing…

C’est-à-dire à la personnalisation des messages et surtout de la valeur ajoutée à travers les contenus ! C’est à l’entreprise de séduire pour que les consommateurs viennent à elle. Ce n’est plus le « vendeur » qui s’impose aux clients potentiels.

 

N’oublions pas la technicité du webmarketing !

Eh oui ! Tout cela présuppose de la technique ! Pour bien utiliser les outils, il faut bien les connaître, n’est-ce pas ? 😉

Il y a bien-sûr tous les langages informatiques mais aussi les développement du mobile, des tablettes, de l’expérience utilisateur, des applications mobiles, etc.

Petit exemple: un site Internet qui dispose d’une bonne ergonomie, qui permet de trouver les informations rapidement et efficacement, qui a un « responsive design », a beaucoup plus de chances de survie qu’un site Internet lent et qui ne s’adapte pas à vos différents écrans (tablette, smartphone, ordinateurs).

Si vous utilisez Facebook sur votre téléphone, vous n’aurez pas la même disposition que sur votre ordinateur. Pourquoi ? Parce que vous ne naviguez pas de la même manière sur ce réseau social suivant votre support.

 

Le marketing analytique classique s’est transformé

Dorénavant vous recueillez et analysez un grand nombre de données. Vous les récupérez plus facilement et les nouveaux outils de tracking (traçage) et d’analyse : vous obtenez une image plus précise de vos consommateurs, prospects, clients, fans, comportement (d’achat notamment).

Toutes ces caractéristiques font que le retour sur investissement (ROI) de votre stratégie webmarketing est incroyable !

 

Les quatre grandes facettes de la stratégie webmarketing

L’objectif de la stratégie webmarketing est de rendre votre site performant, que cela soit un blog, un site vitrine pour votre activité ou votre entreprise ou bien encore un site Internet e-commerce.

Les différentes techniques et outils liés au web sont répartis en 4 grandes « catégories », qui s’apparentent à celles du marketing « classique ». Vous verrez ci-dessous une liste non-exhaustive des outils à votre disposition pour atteindre vos objectifs en webmarketing.

Le webmarketing stratégique

  • Veille et benchmark (veille concurrentielle)
  • Positionnement
  • Co-branding (alliances stratégiques) : co-communication, co-dévéloppement, co-marquage

 

Le webmarketing opérationnel

Objectif : créer du trafic et des ventes

  • Référencement naturel
  • Référencement payant
  • Display (publicité avec achat d’espace)
  • Comparateur de prix
  • E-mailing
  • Créations de liens : affiliation, netlinking (échange de liens), communiqué de presse, marketing viral
  • Stratégie de contenus : blog, vidéos et autres médias sociaux, jeu-concours, …

 

Le webmarketing de fidélisation

  • Création d’une communauté
  • Animation de cette communauté via les réseaux sociaux, les contenus à renouveller régulièrement, les newsletters

 

Le webmarketing analytique

  • Tracking
  • Analyse de votre trafic
  • Analyse des ventes
  • Analyse de visibilité
  • Mesurer votre ROI (retour sur investissement)

 

A suivre : comment élaborer sa stratégie webmarketing ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *