Trois questions importantes à se poser avant de bloguer

Voici les trois questions de base essentielles à se poser avant de commencer à bloguer et pourquoi il faut y répondre.

Si vous en êtes restés au classique : « le blog, c’est un journal intime sur internet », je vous arrête tout de suite car le blog est maintenant devenu un outil de communication puissant !

Certes, il permet de partager ses passions, de parler life-style, musique, décoration, voyages, etc. C’est aussi un outil utilisé par beaucoup d’entrepreneurs, de PME et grands groupes.

On ne les appelle pas forcément « blog » mais il s’agit de pages sur les sites Internet où vous trouverez du contenus.

Si vous souhaitez bloguer pour être en contact avec d’autres passionnés, pour partager vos idées et conseils et pour séduire des clients, il faut se poser les bonnes questions.

Question  n°1 : A qui allez-vous vous adresser ?

En d’autres termes : comment orienter son SEO ? Car tout est question de ciblage et trafic sur Internet. Si on s’en tient simplement au fonctionnement de Google : vous devez apporter des réponses aux questions que se posent les internautes sur un sujet précis.

Bien cibler votre audience, c’est créer des contenus adaptés à celle-ci pour lui apporter des réponses et donc ressortir dans les résultats du moteur de recherche.

Peu importe que vous soyez particulier ou une entreprise : il faut savoir à qui vous parlez lorsque vous créez votre blog.

Pourquoi ? La raison est simple : si vous ne savez pas avec qui vous communiquez, vous allez créer un blog pour rien. Donc dépenser du temps ou de l’argent, pour rien (si vous êtes dans l’optique d’être lu, connu et partagé).

Savoir à qui vous vous adressez, vous permet aussi d’adapter votre contenu et votre communication. Par exemple, le blog d’une passionnée de couture aura des contenus différents d’un site Internet sur les livres. Les deux peuvent produire des vidéos mais sur le blog couture, on recherchera plutôt des tutoriels vidés tandis que pour l’adepte de livres, on pourra s’attendre à une vidéo pour donner son avis sur ses dernières lectures.

Si vous souhaitez créer un blog qui vous rapportera de l’argent, cette question est cruciale et vous devez bien cibler votre future audience. Cela vous permettra de savoir où concentrer vos efforts de communication, de création de contenus et de marketing de votre site Internet.

Exemple : si vous produisez du contenu pour les gens qui pratiquent la course à pied le weekend, vous manquez peut-être une belle occasion de toucher plus de monde. Au-delà des personnes fanas de course à pied et running le weekend, vous pouvez vous adresser à ceux qui souhaitent s’y mettre, à ceux qui sont plus « accros » encore et qui courent tous les jours, à ceux qui souhaitent courir un marathon ou se lancer dans l’iron-man.

 

 

Deuxième question basique à laquelle il vous faudra répondre :

Quelles seront vos sources de trafic ?

C’est-à-dire : d’où proviendra votre audience ? Ou irez-vous « chercher » vos visiteurs ?

L’étape 1 est de concentrer vos efforts sur des contenus optimisés pour le SEO. Bien. Mais il se peut que vos efforts, parfois quotidiens, pour créer les meilleurs articles ne servent à rien ! Car il vous faut des visiteurs !

Etre présent sur la première page de Google, en comptant uniquement sur la qualité de vos contenus, n’est pas forcément la stratégie sur laquelle vous devez vous concentrer. Premièrement, cela prend du temps d’apparaître dans les résultats de la première page de Google.

Tout ce processus peut prendre des mois car Google prend en compte de nombreux critères pour qualifier une page web de « valable ». Le contenu doit être de valeur et répondre à la question de l’internaute, mais ce n’est pas tout.

La structure de votre site Internet, vos méta-données, le temps passé sur votre site Internet et beaucoup d’autres paramètres influent sur les résultats.

Donc si vous attendez du trafic uniquement par recherche naturelle : du temps et de la patience, il vous faudra.

Et ce n’est même pas une garantie pour vous pour vendre ou monétiser votre site Internet par la suite. Sauf si vous souhaitez uniquement gagner de l’argent avec Adsense en mettant de la publicité sur votre site Internet.

Deuxième raison pour ne pas miser uniquement sur l’optimisation SEO de votre site : on ne met pas ses œufs dans le même panier 😉

Si vous attentez que les gens visitent votre site grâce à la recherche sur Google et/ou que vous comptez uniquement être rémunéré grâce à la publicité sur votre site web, vous risquez d’attendre un bon moment.

Le secret ici : c’est de diversifier vos sources de trafic. Vous devez donc savoir où vous irez à la pêche.

De plus, nous ne sommes jamais sûr du moment où une source va se tarir.

Quand Facebook a changé son algorithme de nombreuses pages et entreprises ont perdu énormément de trafic vers leur site web.

Pinterest est une très bonne source de trafic pour vos blogs mais…ne comptez pas que sur Pinterest car le jour où l’algorithme sera modifié, vous ne serez peut-être pas à l’abri…

Les réseaux sociaux réunissent des groupes de personnes qui ont des intérêts et passions communs. Creuser le terrain sur ces différents médias vous permet de voir si votre blog pourra intéresser des gens mais cela vous donnera aussi beaucoup d’informations sur ce qui les anime, les inquiète, sur les questions qu’ils se posent, etc.

C’est aussi un bon moyen de communiquer, interagir et créer du lien directement avec votre audience pour les amener vers vos comptes puis votre site Internet.

Sans entrer dans les détails, votre trafic peut donc provenir :

  • de la recherche naturelle,
  • de votre liste de contacts e-mails,
  • des réseaux sociaux,
  • de la publicité payante sur Google (Adwords) ou sur les réseaux sociaux,
  • du netlinking (vous avez écrit un article invité par exemple),
  • des commentaires que vous avez laisser sur d’autres blogs (des commentaires utiles, qui améliorent votre notoriété et visibilité).

 

 

Il est à noter que l’efficacité n’est pas la même partout : vous attirerez beaucoup plus de trafic avec vos newsletters (si elles sont bien construites et si elles s’adressent au bon public, cela va sans dire 😉 ) et avec vos réseaux sociaux qu’avec des commentaires disséminés sur la toile.

 

Avec les deux derniers points de cette liste, nous arrivons à la troisième question : est-ce que vous pouvez réseauter ?

Le « réseau » et la « recommandation » est très importante à la fois pour les internautes et pour Google.

En fait, quand on y pense, cela fonctionne partout pareil : rien de nouveau sous le soleil. Quelque part, notre ami Google a des côtés assez humains !

Donc il vous faut étudier la possibilité de réseauter avec des sites Internet dans le même domaine que vous ou plus exactement des gens et des sites dont l’audience peut être intéressée par ce que vous proposez.

Répertoriez les sites « cousins » du vôtre et commencez d’abord par commenter les articles et les posts sur les réseaux sociaux.

Cela vous apportera du trafic (un peu ou beaucoup, cela dépend) et le plus important, vous instaurez un dialogue avec les visiteurs mais aussi avec la ou le blogueur.

L’échange et l’apport d’informations à travers vos commentaires sont ultra-importants pour apporter de la valeur et convaincre de votre sérieux et authenticité.

Petit bonus : en échangeant avec d’autres blogueurs, vous en apprenez aussi beaucoup et vous n’êtes pas seuls ! Même si ces échanges sont virtuels, cela ne peut que vous aider car travailler seul n’est jamais chose facile !

Interagir avec d’autres blogs ou acteurs du web dans des domaines similaires aux vôtres est un bon point de départ pour vous poser en tant qu’expert dans votre propre domaine ou activité ET c’est aussi une porte d’entrée pour développer votre netlinking.

Tout dépend de la personne avec qui vous êtes en contact, mais généralement (et à titre personnel aussi), il est tout de même plus pertinent de penser qu’un échange d’articles ou des interviews seront accordés plus facilement si la ou le blogueur a déjà des contacts avec vous 🙂

 

 

Conclusion

Il est bien évident que ces trois bases ne sont pas les seules à intégrer pour faire vivre son blog sur la toile. Ce sont les trois premières qui sont importantes à mes yeux pour oser créer son site Internet.

Pour résumer, si vous souhaiter vous lancer dans le blogging passion ou le blogging professionel, vous devez être sûr d’avoir :

  • défini votre sujet,

  • ciblé votre audience,

  • des interactions avec d’autres personnes/blogs de votre univers.

 

Les articles les plus populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *