Etes-vous un slasher ?

Voici un article quelque peu personnel mais qui vous intéresse peut-être.

Des millions de personnes sont concernées par cette épidémie à travers la France mais aussi à travers le monde. D’ailleurs, vous êtes peut-être un slasher vous aussi !

 

Que veut dire slasher ?

Vous vous posez peut-être la question : que signifie slasher ? On dirait un verbe du premier groupe mais non. C’est un nom, issu de l’anglais « slash » représenté par le signe « / » sur votre clavier.

Le mot « slasher » est utilisé pour désigner des personnes qui cumulent plusieurs activités professionnelles. En français, le terme « pluriactif » est utilisé pour décrire les slashers.

Vous pouvez être plombier/clown professionnel ou bien encore commerciale/ébéniste.

Qui sont les slashers ?

On pourrait penser que cette tendance ne concerne que la génération Y (la fameuse) mais non ! Toutes les catégories d’âge sont concernées !

Vous n’êtes pas seul !

15% des français entre 18 et 65 ans sont ou ont été entrepreneurs, soit 6 millions de personnes, d’après les chiffres de l’étude menée par le Salon SME en 2017 (plus de détails ici). Et parmi eux, 31% ont eu ou exercent plusieurs activités entrepreneuriales. Cela fait donc beaucoup de pluriactifs sur le marché : une masse énorme de personnes qui, comme vous, décident de vivre de leur passion et d’exercer leur compétence dans différents domaines !

 

Pour quelles raisons est-on slasher ?

Vous avez peut-être déjà rencontré une personne qui se livre à plusieurs activités professionnelles, ou vous êtes vous-mêmes un pluriactif : il semble que la raison principale soit le besoin de gagner plus d’argent. Mais est-ce vraiment la seule raison ?

Depuis quelques années, les journaux nous livrent quelques articles sur ce phénomène qui prend de l’ampleur. Plusieurs explications sont exposées.

En France, le régime auto-entrepreneur a facilité les choses. Pour faire court : vous ne paierez des charges que si vous avez un chiffre d’affaires. Si jamais votre micro-entreprise ne réussit pas, c’est-à-dire si vous n’avez pas de clients, vous ne payez rien. Il y a donc de plus en plus de personnes qui se lancent dans l’aventure, de manière plus ou moins intense : pour certains leur nouvelle entreprise sera leur activité principale et pour d’autres, il s’agira d’arrondir les fins de mois en vendant ses services ou des biens de manière occasionnelle.

Autre raison exposée : nous ne supportons plus le schéma classique études-boulot-retraite. Les codes ont changé : on ne passe plus toute sa vie dans une même entreprise, à laquelle on aurait prêté allégeance. Non seulement, changer d’entreprise est devenu commun mais nous sommes aussi poussés à vivre selon nos critères, nos envies et nos objectifs.

Vivre de sa passion est une idée qui s’est développée ces derniers temps. En France, on peut non seulement créer un statut qui nous permet de tester nos idées. Avec les nouvelles technologies, on peut toucher plus de monde, vendre plus facilement, échanger et apprendre sans arrêt.

 

Comment devient-on slasher ?

La question peut paraître bête mais je me suis demandée comment ?

A titre d’exemple : je me considère comme slasher même si à l’heure où j’écris cet article, je n’ai pas encore trouvé de premier contrat. Chargée de communication et de web-marketing le jour, une fois à la maison, je me transforme en bloggeuse et consultante web-marketing. Comment ai-je pu passer de soirée canapé / lecture, écriture/prospection/réflexion ?

Comme beaucoup de monde, le déclic. Cette impression qu’il fallait « faire quelque chose pour moi ». Créer une activité qui correspond à mes valeurs, à ma curiosité et à mes goûts. Un sentiment d’urgence s’empare de vous, parce que vous ne voulez pas vous « encroûter » dans une vie monotone qui ne vous ressemble pas. En somme, exercer vos multiples compétences et activités vous rend heureux. Ou, en tout cas, vous mènent sur le chemin du bonheur et du bien-être intérieur.

 

A mon sens, pour devenir pluriactif/slasher, c’est oser sauter le pas : faire le grand saut vers l’inconnu.

Et vous, pourquoi vous être lancés ?

Quelles activités vous rendent heureux ?

 

Je suis SLASHER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *