Comment bien définir ses objectifs avec la méthode SMART

Définir ses objectifs n’est pas une mince affaire et on a vite fait de s’embrouiller les idées ou bien de le faire à tort et à travers.

On se retrouve parfois à travailler sans but précis (en gros, dans le vent) et on n’avance pas d’un poil !

Or, la finalité de tout business, e-commerce, blog professionnel ou blog de passionné est d’atteindre certains objectifs : produire un chiffre d’affaires, gagner en visibilité, augmenter sa notoriété, détenir une liste de prospects, drainer du trafic sur son site Internet et j’en passe.

 

Il existe une méthode relativement simple pour bien mettre en place ses objectifs et le meilleurs dans l’histoire, c’est que cela fonctionne aussi bien pour un business, un blog ou n’importe quoi d’autre dans votre vie de manière générale : la méthode S.M.A.RT.

 

Les objectifs SMART en quelques mots

Le mot « smart » en anglais signifie « intelligent » et vos objectifs se doivent de l’être.

SMART est un acronyme qui colle donc parfaitement à la signification première du mot car il va vous permettre d’élaborer des objectifs pertinents pour aller où vous le souhaitez (cool, non ?)

 

Voici ce que sont des objectifs SMART :

  • S pour « specific » : Spécifique, Simple
  • M pour « measurable » :  Mesurable
  • A pour « achievable » : Atteignable, Ambitieux et Accepté
  • R pour « relevant » : Réaliste
  • T pour « time-oriented » : Temps ou plus exactement délimité dans le temps

 

C’est magnifique, on a le même acronyme en français (il m’en faut peu, oui…) !

 

En appliquant les principes « SMART », vous allez pouvoir définir :

  • des objectifs commerciaux,
  • des objectifs de communication,
  • des objectifs personnels,
  • des objectifs pour vous former,
  • des objectifs pour gérer vos coûts, vos dépenses personnelles,
  • des objectifs financiers pour votre entreprise,
  • des objectifs en marketing
  • des objectifs pour votre site Internet
  • etc. dans TOUT, je vous le dis!

 

Voyons chaque caractéristiques plus en profondeur…

 

La méthode SMART pour créer des objectifs pertinents

 

Un objectif spécifique

Un objectif spécifique est un objectif clairement énoncé.

Si on s’en tient à la définition du dictionnaire : il doit être propre à lui-même, caractéristique.

 

Pour rendre cela possible, il faut que votre objectif réponde aux questions suivantes :

  • quoi : Que voulez-vous accomplir ? Décrivez ce qui doit être fait. En d’autre termes, comment cela se matérialisera-t-il une fois que l’objectif sera accompli ?
  • pourquoi : pourquoi cet objectif est important ?
  • qui : qui est impliqué dans la réalisation de cet objectif ?
  • Où : où allez-vous accomplir cet objectif ?
  • Comment ? Quel(s)…? Quels moyens ou quels outils allez-vous utiliser pour accomplir cet objectif ?

 

En posant un objectif spécifique : vous savez où vous allez et comment y aller.

Cela vous permet de garder le cap et votre motivation pour l’atteindre.

 

N’importe quelle personne qui lira la description de votre objectif le comprendra de la même manière que les autres.

Un objectif spécifique n’a qu’une seule et unique manière d’être interprété. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il n’est pas assez précis ou trop complexe.

Répondre aux questions ci-dessus vous permet de simplifier votre objectif pour que sa spécificité soit indiscutable.

 

Un objectif mesurable

 

Qu’est-ce qu’un objectif mesurable ?

La « mesure » vous permet de savoir si oui ou non vous avez rempli votre objectif.

Vos indicateurs vous permettent d’évaluer votre progression et vos résultats.

 

Vous devez savoir :

  • Quels indicateurs allez-vous utiliser pour mesurer l’efficacité des vos efforts et actions.
  • A quel moment, ou plutôt à quelle valeur, vous saurez que votre objectif est accompli.

 

Par exemple, vous pouvez « mesurer » en utilisant les indicateurs suivants :

  • la quantité : nombre de produits vendus ;
  • la fréquence : de visites, d’achats,… ;
  • la qualité : qualité de vos produits selon une échelle précise, qualité selon des organismes extérieurs,… ;
  • le montant de vos coûts ou de vos dépenses ;
  • le pourcentage de retours de vos produits ;
  • la durée,
  • etc.

 

En somme :

  • vos mesures doivent vous faire comprendre que votre objectif est atteint,
  • vos mesures doivent être concrètes,
  • vos mesures vous permettent d’évaluer votre avancement vers l’atteinte de votre objectif.

 

Un objectif atteignable, ambitieux et accepté

 

Ça fait beaucoup de « A », non ?

Quand vous définissez votre objectif vous devez vous assurer :

  1. qu’il peut être mené à son terme, avec les compétences dont vous disposez. C’est-à-dire « avez-vous ce qu’il faut pour atteindre ce but ? »
  2. qu’il est réalisable : si vous souhaitez créer un blog d’affiliation et que vous vous donnez pour objectif de faire 1 milliard d’euros en 1 mois, je pense que vous allez être très vite déçu…
  3. qu’il est ambitieux : si vous vous donnez des objectifs très facile à réaliser vous n’irez pas bien loin…
  4. qu’il est acceptable ou mieux encore approprié : que vous soyez seul ou en équipe, il est primordial d’accepter l’objectif fixé sinon vous, ou un membre de l’équipe, refusera de s’atteler à la tâche. Il est aussi question d’éthique et de morale : certaines limites doivent-elles être franchies ? L’objectif est-il approprié par rapport au contexte et/ou à la situation ?

 

L’objectif doit non seulement être atteignable mais suffisamment ambitieux pour vous faire avancer.

Il doit être accepté, par vous et/ou l’équipe, car il sera approprié à chacun et à la situation.

 

Un objectif réaliste

 

Votre objectif doit être pertinent et s’inscrire dans une démarche globale.

Votre objectif sera réaliste :

  • s’il s’accorde avec vos autres objectifs,
  • si vous avez les moyens de le réaliser,
  • si toutes les conditions sont réunies pour l’accomplir,
  • si vous pouvez répondre à la question suivante : « cet objectif vaut-il la peine d’être atteint et si oui, pourquoi ? »
  • et aussi : « quelles seront les conséquences si j’atteins l’objectif ? »

 

Un objectif avec une limite de temps

 

Vous devez vous demander :

  • quand mon objectif doit-il être atteint ? (la deadline)
  • quels sont les délais de réalisation de cet objectif ? (des deadlines de « sous-étapes »)

 

Hein, quoi ?

Pour faire simple, demandez-vous :

  • quand votre objectif doit-être accompli ? C’est votre date limite, la deadline : admettons dans un an.
  • ce que vous pouvez faire dès maintenant ?
  • ce que vous devez faire dans les six mois à partir du moment où vous fixez votre date limite (deadline)
  • ce que vous devez faire dans les 4 à 6 semaines à venir à partir du moment où vous fixez votre date limite

 

Vous donnez des limites de temps vous permet d’échelonner vos actions et de mieux visualiser : votre objectif, ce qu’il faut faire et pour quand cela doit être fait.

 

Les bénéfices des objectifs SMART

En appliquant à la lettre (allez, elle est bien trouvée celle-là, non ?) la méthode SMART, vous allez :

  • mieux définir vos objectifs, sur le court, le moyen voire même le long terme
  • obtenir une vision plus claire de ce que vous devez faire pour atteindre ces objectifs
  • développer vos objectifs qui vont évoluer avec le temps
  • atteindre vos buts avec plus de motivation, moins de stress et peut-être même un peu plus facilement (ça dépend dans quel domaine vous appliquez la méthode !)
  • être en mesure de planifier vos actions
  • mesurer vos actions et vos efforts pour être certains qu’ils sont efficaces et qu’ils convergent vers la réalisation de votre objectif.

 

Que pensez-vous des objectifs SMART ? Est-ce que vous les appliquez ou avez-vous envie de les appliquer ?

Si vous utilisez cette méthode, est-ce qu’elle vous a permis d’aller plus loin ? Quels ont été les points positifs et négatifs pour vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *